Articles

La bonne nouvelle

نتيجة بحث الصور عن ‪das licht‬‏

“Ceux qui suivent le Messager, le  Prophète illettré qu’ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l’Evangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants.”(Coran7:157)

Jusqu’à la naissance de Jésus-Christ, les Israélites attendaient la venue d’un  Prophète et du Christ.

C’est ici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des lévites pour lui demander: Qui es-tu? Il le confessa, et ne le désavoua point; il le confessa en disant: Je ne suis point le Christ. Qu’es-tu donc, lui demandèrent-ils? Es-tu Élie? Et il dit: Je ne le suis point. Es-tu le  Prophète? Et il répondit: Non. ” (Jean 1: 19-21)

Les Israélites attendaient toujours le  Prophète prophétisé dans le Deutéronome.

“Je leur susciterai du milieu de leurs frères un  Prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai.” (Deutéronome 18:18)

D’après ce verset, il est clairement compris qu’il fait référence au  Prophète  Muhammad. Moïse et  Muhammad ont contractés de nouvelles alliances avec les peuples de l’époque. Jésus n’a apporté aucune nouvelle alliance, mais il est venu affirmer et témoigner les lois existantes apportées par Moïse comme il (Jésus) lui-même dit:

 ” Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les  Prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.” (Mathews 5:17)

– Moïse et Muhammad avaient  une naissance naturelle.

– Moïse et Muhammad sont morts de mort naturelle.

– Moïse et Muhammad ont finalement atteint le leadership et l’autorité sur leur société.

Le verset dit “parmi leurs frères.” Ismaël et Isaac sont les fils du même père, le  Prophète Abraham; alors ils sont frères. Par conséquent, les enfants de l’un sont des “frères” pour les enfants de l’autre. Les enfants de Jacob (fils d’Isaac) sont Juifs et les enfants d’Ismaël – qui sont des Arabes – sont leurs “frères”. La Bible affirme ceci:

“Ses fils habitèrent depuis Havila jusqu’à Schur, qui est en face de l’Egypte, en allant vers l’Assyrie. Il s’établit en présence de tous ses frères.” (Genèse 25:18)

Et la Bible affirme également que la prophétie sera faite à un  Prophète par des Arabes et non par des Israélites.

” Il n’a plus paru en Israël de  Prophète semblable à Moïse, que l’Eternel connaissait face à face.” (Deutéronome 34:10)

Le verset continue: “et je mettrai mes mots dans sa bouche.” Pas même un verset coranique n’est un mot de Muhammad, ce sont des mots qu’il a entendus à travers Angel Gabriel et répétés mot pour mot. Aucun d’eux ne sont ses mots. Il a simplement répété ce qui “a été mis dans sa bouche.”

“Ou comme un livre que l’on donne A un homme qui ne sait pas lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne sais pas lire.” (Esaïe 29:12)[1]

Comme chacun le sait, le  Prophète Muhammad était illettré et quand l’Angel Gabriel lui a demandé de lire, il a dit: Je ne peux pas lire.

Après le démenti du dernier  Prophète Israélite (Jésus), le moment est venu pour que la promesse de Dieu de faire d’Ismaël une grande nation se réalise.

” A l’égard d’Ismaël, je t’ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l’infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. “( Genèse 17:20)

Jésus confirme le transfert de la direction religieuse aux Arabes.

“C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits.” (Matthew 21:43)

Et Jésus confirme également la prophétie du  Prophète Muhammad.

Jésus a dit: ‘Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur (Paraclet ), afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.’” (Jean 14:16)

Selon le Christianisme, le Paraclet  ou le consolateur mentionné par Jésus dans ce verset est le Saint-Esprit – la troisième personne de la Trinité. Cependant, les Musulmans croient que cette prophétie concerne le  Prophète Muhammad.

Il y a toujours eu une controverse concernant le mot “Paraclet ” dans la Bible. Il a été avancé que le mot “Paraklytos” dans la Bible grecque était à l’origine “Periklytos” et qu’il a été modifié lors de la traduction du syriaque au grec. En grec, le mot “Paraclet ” a deux significations:

–  Un consolateur, avocat, assistant: Paraklytos (παρακλητος), comme le croient les Chrétiens. Ceci est basé sur une prononciation qui inclut le son de la voyelle “a”.

Muhammad ou Ahmad (Le loué): Periklytos (Περικλητος), comme le croient les Musulmans Cette prononciation est sans utiliser le son de la voyelle “a”.

Outre le fait que le second sens a plus de preuves pour le soutenir, le sens des deux s’applique au  Prophète Muhammad. Certaines preuves sont mentionnées ci-dessous:

  1. Il a été prouvé que la langue syriaque ne contenait pas de voyelles avant le Ve siècle. Elle ne comprenait que des consonnes et les voyelles ont été introduites après le Ve siècle à l’aide d’un système de points situés au-dessus ou au-dessous des lettres pour indiquer les voyelles. Pour prononcer le son “a”, un point a été placé spécifiquement au-dessus et au-dessous de la lettre. Cela a été translittéré comme un  (a) ou (ă) (appelé, Pṯāḥā en langue syriaque).

Nous pouvons conclure que la prononciation syriaque n’incluait pas le son (a) et que l’ajout du (a) était une erreur de traduction (pour tenir compte des exigences de la langue grecque ou pour cacher la vérité sur la prophétie du  Prophète Muhammad). Ainsi, le mot Paraclet pointe vers le second sens, à savoir Ahmad ou Muhammad (Le loué).

La traduction littérale du mot consolateur en grec est “Parakalon” ou “Parygorytys”. Ces deux mots sont utilisés dans des positions différentes dans la Bible avec des significations différentes. Par conséquent, “Periklytos” doit avoir une signification unique.

En outre, le “s” à la fin du mot désigne généralement le nom propre d’une personne masculine unique et non un adjectif en grec.

En analysant le Coran et les versets bibliques, la référence à la prophétie de Muhammad peut être davantage étayée.

” Et quand Jésus fils de Marie dit: «O Enfants d’Israël, je suis vraiment le Messager d’Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d’un Messager à venir après moi, dont le nom sera «Ahmad». Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: «C’est là une magie manifeste».”(Coran 61:6)

Le Paraclet  est un homme:

” Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.” ( 1Jean 4: 1)

Le mot “esprit” peut être appliqué sur des êtres humains. Selon l’histoire, beaucoup de Chrétiens antérieurs avaient compris que le “Paraclet ” était un homme et non un esprit. Avant le  Prophète Muhammad, de nombreux hommes ont prétendu qu’ils étaient les “paraclètes” attendus. Le roi d’Abyssinie, Négus, à l’époque préislamique, était un Chrétien qui attendait l’arrivée du “Paraclet. “

Le Paraclet  parle ce qu’il entend:  

“Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.” (Jean 16:13)

En fait, c’est une description d’un  Prophète et non de Dieu. Un  Prophète parle de ce qu’il entend de Dieu. Cela prouve que les versets ne font pas référence à la troisième personne de la Trinité (comme le croient les Chrétiens), mais plutôt au  Prophète qui sera envoyé de Dieu.

(Et il vous annoncera les choses à venir), comme l’a fait le  Prophète Muhammad. La victoire des Romains après leur défaite par les Perses en est un exemple. Cela a été mentionné dans le  Coran.

“Les Romains ont été vaincus, dans la terre la plus basse, et après leur défaite ils seront les vainqueurs, dans quelques années. A Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront  du secours d’Allah. Il secourt qui Il veut et Il est le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux. ” ( Coran 30: 2-5)

Ce verset parle de la défaite des Byzantins par les Persans à la bataille d’Antioche. On a promis aux Musulmans que la défaite des Byzantins serait renversée en victoire “dans quelques années, les Byzantins étant Chrétiens et considérés comme adeptes d’une religion divine, leur victoire était importante pour les Musulmans. Les Perses étaient considérés comme des duellistes car leur religion était le Zoroastrisme.

Le combat a eu lieu dans la zone entourant la Mer Morte (dans la vallée du Jourdain, Rift). Le fait le plus intéressant qui ait été découvert récemment, grâce aux satellites et à la technologie moderne, est que la zone autour de la Mer Morte a la plus basse altitude sur Terre.

 C’est un véritable miracle du Coran, car personne n’aurait pu le savoir ni le prévoir un tel fait au 7ème siècle, en raison du fait que les satellites et la technologie moderne n’étaient pas disponibles à l’époque. La seule explication possible est que le  Prophète Muhammad avait vraiment reçu la révélation divine de Dieu, le Créateur de l’univers.

Environ 7 ans après la révélation du verset coranique, une bataille décisive opposa l’empire Byzantin à l’empire Perse et l’armée des Persans fut vaincue par les Byzantins cette fois-ci de manière surprenante. Par conséquent, la victoire des Romains promise par Dieu dans le Coran s’est miraculeusement réalisée.

Le Paraclet  condamne le monde:

“Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement” (Jean 16:8)

Le Saint Coran a condamné les Juifs parce qu’ils ne croyaient pas en Jésus-Christ en tant que  Prophète envoyé de Dieu et aux Chrétiens parce qu’ils considéraient Jésus comme Dieu et avaient adopté le concept de la Trinité en tant que foi: ce qui est également un péché, comme Jésus n’a jamais prétendu être Dieu ou un fils engendré de Dieu. Lorsque Jésus s’est référé à lui-même comme fils de Dieu dans la Bible, il a clairement précisé qu’il n’était pas un fils engendré, mais que, au sens figuré, nous sommes tous enfants de Dieu.

“Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.” (Jean 20:17)

Selon la Bible dans Actes (la Pentecôte), lorsque le Saint-Esprit est descendu vers les disciples, il a fait parler plusieurs langues aux disciples, mais il n’a pas convaincu le monde ni prêché au sujet de Jésus.

Si le sens voulu de ce verset est que le Saint-Esprit convaincrait les incroyants, les missionnaires n’auraient pas eu besoin de prêcher le Christianisme et de le défendre, car le Saint-Esprit avait déjà fait ce travail.

Le Paraclet  vient après le départ de Jésus:

“Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.” (Jean 16:7)

Cela ne peut pas être une référence au Saint-Esprit (L’Ange Gabriel selon les Musulmans) car il était déjà présent. Le Saint-Esprit est venu chez Marie (Luc 1:35) et Simon (Luc 2:25) ainsi que d’autres incidents selon la Bible. Cependant, Prophète Muhammad n’était pas présent. Le verset a donc un sens puisque la venue de Prophète Muhammad l’a été après le départ de Jésus.

Le Paraclet  guide à la vérité:

“Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.” (Jean 14:26)

Ceci s’applique au  Prophète Muhammad qui enseigne à ses disciples ce qu’il faut croire, quoi faire et quoi ne pas faire à travers ce que Dieu lui a révélé. Le  Prophète Muhammad a enseigné le Coran à ses fidèles. Il leur a également rappelé ce que Jésus a dit.

Jésus répondit: Voici le premier: Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur.” (Marc 12:29)

Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.” (Mathew 4:10)

Le  Prophète Muhammad a rappelé au monde la foi pure (croyance en un seul Dieu et L’adorer sans rien Lui associer), prêchée par Jésus-Christ.

” Dis: «Je suis en fait un être humain comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur». “(Coran 18:110)

 Le Paraclet  glorifie Jésus:

Il me glorifiera,..” (Jean 6:14)

Muhammad a respecté et glorifié Jésus-Christ:

  • Le  Prophète Muhammad a déclaré: “Je suis le plus digne de Jésus, fils de Marie parmi les hommes du monde et de la prochaine vie. Ils ont dit:” O messager d’Allah, comment? Il a dit: ” Les  Prophètes sont frères dans la foi, ayant des mères différentes, leur religion est une, et il n’y a pas de  Prophète entre nous (entre Jésus-Christ et moi). “
  • Le nom de Jésus-Christ est plus mentionné que le nom du  Prophète Muhammad dans le Coran (25 fois contre 4).
  •  La mère de Jésus-Christ, Marie, a été élevée au-dessus de toutes les femmes selon le Coran.
  •  Un chapitre entier du Coran est consacré à la Vierge Marie. Il s’agit du seul chapitre qui soit nommé d’après une femme, et de la seule femme a être mentionnée par son nom dans tout le Coran.
  • Le  Prophète Muhammad a déclaré que sa mère ne pouvait pas obtenir le salut alors que la mère de Jésus-Christ le pouvait. Il nous a demandé de la respecter, de l’aimer et de la suivre en adorant Dieu comme elle l’a fait, mais pas l’adorer ou adorer son fils Jésus-Christ, le  Prophète de Dieu.

“Vous ne pouvez pas supporter cela maintenant” Jésus a dit à ses disciples qu’ils ne pouvaient supporter la vérité maintenant. Le  Prophète Muhammad a apporté la vérité sur Jésus-Christ et Dieu. Il a reçu le Coran qui est préservé de tout changement par Dieu jusqu’au Jour du Jugement; un témoignage de la vérité pour toujours.

Je témoigne qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’un seul Dieu (Allah), qu’il n’a ni partenaire ni fils, et je témoigne que Muhammad est son serviteur et son dernier messager. Je témoigne que Jésus-Christ et Moïse sont ses serviteurs et ses messagers.


“Ils savaient donc qu’Isaïe disait qu’il s’agissait d’une vision et d’une prophétie, mais que leur signification leur était cachée; ce n’était qu’un son de paroles pour eux.” Commentaire sur Esaïe 29 de Matthew Henry. Il est surtout connu pour son commentaire biblique en six volumes, Exposition de l’Ancien et du Nouveau Testament.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page