Articles

les enseignements de l’Islam

This image has an empty alt attribute; its file name is بحث-عن-التعليم-1024x982.jpg

Rien dans les enseignements de l’islam pousse les gens à l’athéisme; il n’y a pas de mystères ou d’ambiguïtés dans l’Islam qui confondent l’esprit. L’Islam est simple et solide. Les enseignements de l’islam se résument comme suit:

  • L’Islam enseigne que l’univers n’a qu’un seul Dieu. Il est le Créateur de l’univers et de ce qu’il contient. Rien ne Lui ressemble. Le musulman doit adorer son Créateur seul en communiquant avec Lui directement après la repentance du péché ou en cherchant de l’aide, et non par l’intermédiaire d’un prêtre, d’un saint ou d’un médiateur. Dieu est le plus miséricordieux envers Ses créatures, plus qu’une mère pour ses enfants, alors Il leur pardonne chaque fois qu’ils se repentent sincèrement à Lui. C’est le droit du Créateur d’être adoré seul, et le droit de l’homme d’avoir une relation directe avec son Seigneur. Le musulman doit adorer Dieu comme ce que Jésus a fait, mais ne doit pas adorer Jésus lui-même. Il doit également adorer Dieu comme ce que Muhammad a fait, mais ne doit pas adorer Muhammad lui-même.
  • L’Islam enseigne que la croyance au Créateur est basée sur le fait que les choses n’apparaissent pas sans cause ni par hasard, sans parler de ce vaste univers matériel habité et de ses créatures qui possèdent une conscience intangible, et obéissent aux lois du non-matériel mathématiques. De plus, nous avons besoin d’une source indépendante, immatérielle et éternelle pour expliquer un univers matériel fini.
  • L’Islam enseigne que Dieu est parfait; Il n’a pas besoin de mourir pour nous. Il donne la vie et la mort. Il ne s’incarne en aucun cas. Ainsi, Il n’est pas mort en la personne de Jésus-Christ et il n’a pas non plus été ressuscité. Il a sauvé son prophète Jésus et l’a protégé de la crucifixion en aidant et en protégeant ses croyants choisis.
  • L’islam enseigne que la leçon que Dieu a donnée à toute l’humanité en acceptant la repentance d’Adam pour avoir mangé le fruit défendu est le premier exemple du pardon de Dieu à l’humanité. Il n’y a pas de problème du péché originel; chaque âme porte le fardeau de sa corruption. La leçon montre la nature miséricordieuse de Dieu. Les gens naissent libres de péchés; ils sont tenus responsables de leurs péchés après avoir atteint la puberté ou la maturité.
  • L’Islam enseigne que les humains ne peuvent pas être blâmés pour les péchés qu’ils n’ont pas commis, ni qu’ils peuvent gagner le salut pour ne pas avoir tenté d’être bons. La vie de chacun est un test, et chaque âme est responsable de ses actions. Dieu a donné la vie à l’homme et lui a donné la volonté de le tester. L’homme n’est responsable que de ses actes. L’être humain n’a la liberté de choisir que dans les limites de ses connaissances et de ses capacités. Le jugement suit la responsabilité. Ainsi, Dieu ne nous jugera pas pour notre apparence physique, notre statut social ou nos affiliations tribales. La liberté avec les conflits est plus honorable pour l’homme que l’esclavage avec le bonheur; le jugement et la récompense n’ont aucun sens sans choix.
  • L’Islam implique de croire en tous les messagers de Dieu envoyés à différentes personnes à différentes époques sans faire de distinction entre eux; nier l’un des prophètes de Dieu viole l’islam. La croyance établit un lien commun puissant avec des personnes d’autres croyances. [1]
  • L’islam implique de croire en toutes les révélations antérieures de Dieu (les écritures d’Abraham, le livre de David, la Torah, l’Évangile). L’Islam enseigne que le message original dans tous les textes sacrés est le monothéisme pur ( Croyez en l’unique Créateur et adorez-Le seul ). Contrairement aux écritures divines qui ont précédé, le Coran n’est pas conservé entre les mains d’un groupe particulier ou de religieux musulmans, ce qui aurait pu conduire à sa mauvaise interprétation ou à son altération. Le texte du Coran est toujours dans sa langue d’origine (arabe) sans aucun changement, distorsion ou altération, et il est toujours conservé tel quel jusqu’à notre époque. Il le restera, comme Dieu a promis de le garder. Il est disponible pour tous les musulmans. Il est connu par cœur d’un grand nombre de musulmans. Les traductions actuelles du Coran en plusieurs langues ne sont rien d’autre qu’une traduction des significations du Coran. Les enseignements du prophète Muhammad ont été transmis par des chaînes confirmées de narrateurs authentifiés.
  • Tout ce qui existe dans l’univers est sous la possession et la domination de Dieu. Il possède des connaissances approfondies, un pouvoir prédominant et un contrôle absolu. Tout est soumis à Sa connaissance et à Sa volonté absolue. Le Soleil, les planètes et les galaxies fonctionnent en précision, sans faillir depuis leur création. Cette même précision s’appliquait à la création des humains. L’harmonie parfaite et l’ordre entre le corps et l’âme montrent que Dieu ne met jamais les âmes humaines dans les corps des animaux et ne le laisse jamais errer entre les plantes et les insectes, au cas où la personne ne connaîtrait jamais son passé (la réincarnation). Dieu a rendu l’être humain civilisé de façon innée et lui a donné l’esprit et la connaissance et l’a assigné gérant de la terre et le commandant au-dessus d’autres créatures. Dieu n’humiliera jamais les êtres humains. Le Jour du Jugement, Cieux [Paradis] et l’Enfer représenteront la Justice du Créateur, quand les péchés et les bonnes actions des humains sont pesés.
  • L’Islam enseigne que la vraie religion de Dieu est toujours en harmonie avec la nature humaine. C’est une religion, facile, compréhensible et directe. Il convient à chaque moment et lieu. La pluralité des religions résulte de la prise de médiateurs entre le Créateur et les humains dans le culte. La clé de l’humanité vers l’harmonie est lorsque les gens adorent le Créateur directement sans intermédiaire, toute croyance en Muhammad le messager final et suivent ses enseignements, alors les cœurs s’uniront sur une religion.
  • L’Islam enseigne à faire de bonnes actions et à éviter les mauvaises, comme le droit des parents en étant gentils avec eux, le droit des enfants en leur offrant une vie décente, en préservant l’argent de l’orphelin, en observant la mesure correcte, peser avec justice et ne pas tromper la balance , la justice en paroles et en actes, l’accomplissement des alliances, l’interdiction de commettre l’immoralité ou même de s’en approcher, et l’interdiction de tuer injustement l’âme humaine. Toutes ces valeurs sont des principes moraux innés. Par conséquent, les gens sont naturellement et instinctivement conscients de ces valeurs.
  • L’islam enseigne que se traiter les uns les autres avec de bonnes manières au profit de l’humanité et reconstruire la terre ne remplace pas la croyance au Créateur et l’adhésion à la morale universelle sous l’égide de la religion. La reconstruction de la terre et les bonnes manières ne sont pas le but de la religion, mais ce sont des moyens. Le but de la religion est présenter Dieu aux humains, puis la source de l’humanité,  son chemin et de sa destinée. L’excellente fin et l’avenir ne sont atteints qu’en obtenant la satisfaction de Dieu. Le chemin pour y parvenir passe par la reconstruction de la terre et les bonnes manières.
  • L’islam enseigne qu’il n’ya pas de sacerdoce dans la religion de Dieu et que la foi est pour tous. Les gens sont égaux, comme les dents d’un peigne devant Dieu, il n’y a donc aucune différence entre un Arabe et un non-Arabe sauf avec piété et bonnes actions.
  • L’islam enseigne que l’un des plus grands attributs de Dieu est «le Tout-Sage»; Il ne crée rien en vain, exalté soit-Il! Il crée des choses pour des raisons qui reflètent Sa grande sagesse. Il nous a créés pour avoir pitié de nous et pour nous donner le bonheur. Toutes les belles qualités humaines découlent de Ses qualités. Notre existence dans ce monde est pour un objectif noble: connaître Dieu le Tout-Puissant et se tourner vers Lui par la repentance et chercher Son aide directe.
  • L’Islam enseigne que la bienveillance est la règle, tandis que le mal est l’exception. Les choses organisées s’effondreront et se dissoudront toujours à moins que quelque chose ne les rassemble de l’extérieur, ou pour être bonnes à grande échelle telles qu’elles sont, sans que le Créateur organise ces phénomènes aléatoires qui apparaissent dans les belles choses comme la beauté, la sagesse, la joie et l’amour.
  • L’Islam enseigne que le Créateur a établi les lois de la nature et les lois qui les régissent. Il se protège par lui-même lorsque la corruption ou le déséquilibre environnemental apparaît, et il maintient cet équilibre pour réformer la terre et continuer à vivre mieux. Par conséquent, ce qui profite aux gens et à la vie, c’est ce qui reste sur la terre. Lorsque des calamités surviennent sur terre, telles que des maladies, des volcans, des tremblements de terre et des inondations, les noms et attributs de Dieu sont révélés, comme le Fort, le Guérisseur et le Protecteur par exemple, quand Il guérit le malade ou préserve le survivant, ou Son nom, le juste, dans le châtiment de l’oppresseur et du pécheur. Son nom, le Sage, est également évident dans les épreuves du non-pécheur, pour lesquelles il est récompensé s’il est patient et torturé s’il se plaint. Ainsi, la personne connaît la majesté du Seigneur des calamités, de la même manière qu’elle connaît les attributs de la beauté des dons. Si une personne ne connaît que la Beauté Divine, c’est comme si elle ne connaissait pas Dieu, l’Exalté.
  • L’islam enseigne que ce qui a permis les calamités est la volonté de Dieu. La volonté de Dieu est liée à la sagesse absolue, et la sagesse absolue est liée au bien absolu, car il n’existe pas de mal absolu. La vie mondaine qu’une personne vit n’est qu’un moment par rapport à la vie éternelle. Dès lors, il oublie tout ce qu’il a souffert dans ce monde avec un plongeon dans la félicité du paradis, car cette vie mondaine est le début d’un voyage éternel que l’Homme reprendra après la mort par la résurrection et le jugement, puis la récompense.
  • L’Islam enseigne que l’homme dans sa liberté peut agir contrairement à ce qui satisfait Dieu, mais il ne peut rien faire en contradiction avec Sa Volonté. Dieu nous a accordé la liberté de transgresser contre sa volonté (nous Lui désobéissons) mais il n’a donné à personne la liberté de transcender Sa volonté. Cette liberté est en outre confirmée par notre expérience qu’il est impossible sous aucune pression de contraindre le cœur à accepter tout ce qu’il ne veut pas. Nous pouvons forcer n’importe qui par des menaces et les forcer à rester avec nous, mais aucune pression ne peut les faire nous aimer. Dieu a protégé nos cœurs de toutes les formes de contrainte et de contrainte. C’est pourquoi Dieu juge selon ce qui est dans le cœur et récompense selon l’intention, qui n’est visible pour personne d’autre que Lui.
  • L’Islam enseigne que la grandeur de l’Islam réside dans sa simplicité et son universalité. Le nom de l’islam n’est pas lié à une personne, à un lieu ou à un groupe en particulier, mais reflète la relation des humains avec leur Créateur (soumission à Dieu).
  • Les enseignements de l’Islam comprennent:

Exécuter les prières rituelles pour garder le lien avec le Créateur.

Jeûner le mois de Ramadan pour développer un meilleur contrôle de soi et apprécier les bénédictions de Dieu.

Donner la charité obligatoire aux pauvres pour maintenir l’équilibre économique dans la société, purifier la richesse et relancer l’économie.

Effectuer le pèlerinage à la Mecque [1] une fois dans la vie pour symboliser l’unité de tous les croyants, sans distinction de classe, d’origine, de culture ou de langue.

  • L’Islam enseigne que Certaines personnes croient qu’il suffit d’être gentil et charitable envers les autres êtres humains. Cela n’a aucun sens pour un employé de garder sa relation parfaite avec ses collègues tout en ignorant la relation avec son responsable. Notre relation avec le Créateur devrait être la meilleure relation dans notre vie.
  • Beaucoup de gens passent par une période de recherche et de doute, avant de trouver le chemin vers le Créateur, ils sont comme l’enfant perdu à la recherche de sa mère. Une fois qu’ils commencent leur relation avec Dieu, ils trouvent enfin la paix.

[1] Bien que de nombreux prophètes et messagers que Dieu a envoyés à différentes nations soient nommément mentionnés dans le Coran (Jésus, Moïse, Abraham, Noé, David, Salomon, Ismail, Isaac, Joseph, etc.), d’autres ne le sont pas mentionnés. Par conséquent, la possibilité que d’autres enseignants religieux célèbres tels que les seigneurs hindous Rama, Krishna et Gautam Bouddha aient été des prophètes de Dieu ne peut être totalement niée.

[2] Une ville d’Arabie saoudite, où les musulmans croient avoir la première Maison de Dieu (Ka’aba), a été désignée pour que l’humanité vénère Dieu seul, sans intermédiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page