Articles

Les faux dieux se sont écroulés au temps de Corona

This image has an empty alt attribute; its file name is تأثير-الدومينو-1024x1024.jpg

Dieu parachèvera Sa lumière, dussent les infidèles en souffrir !

Un jour où je me sentais très frustrée par la situation dans laquelle le monde était arrivé, les gens se détournent de la religion de Dieu (Adorez le Créateur seul) et se tournent vers les autres, qui ne pourraient leur être ni bénéfiques ni nuisibles, pour leur demander et leur obéir. Je réfléchissais, quand un professeur de français musulman m’a interrompue en me demandant pourquoi j’étais distraite, alors que nous étions au Centre des langues en Afrique.

Je lui ai dit : Ce qui me dérange et retient ma pensée, c’est l’ignorance des gens concernant Dieu et la religion, je me sens responsable et je voudrais que les mots “Il n’y a pas de Dieu sauf Allah (le Créateur)” atteignent toutes les personnes proches et lointaines.

Il m’a dit : Ne t’inquiète pas, ma sœur, Dieu a promis de préserver Sa religion, et Dieu ne rompra pas Sa promesse.

J’ai été touchée par la force de sa foi et sa certitude en Dieu. Et je me suis rappelée le verset:

«Qui veulent éteindre la lumière de Dieu par leurs calomnies, mais Dieu parachèvera Sa lumière, dussent les infidèles en souffrir ! ». (Assaf [Le Rang] : 8)

Puis je me suis sentie très détendue. 

Au jour où ni richesses, ni enfants ne seront d’aucune utilité!

Ce que nous voyons aujourd’hui dans cette crise : les morts dont personne ne sait rien, les maisons de retraite grouillant de cadavres, autour desquels le monde est disculpé, ceux qui meurent sur la route dont personne ne sait rien, ceux qui possèdent de l’argent et qui attendent le traitement, et comment ils ont sacrifié les vieux pour les jeunes, et les patients qui se disputent les lits des hôpitaux, tout montre une scène similaire aux scènes du jour de la résurrection.

La crise de Corona a laissé tomber du cœur des gens de nombreux symboles auxquels ils ont attaché leurs illusions, et a écroulé l’un après l’autre leurs faux dieux, qu’ils sanctifient loin de Dieu. Quiconque adorait l’argent, son argent ne l’a pas aidé, quiconque pensait qu’avec la science substantielle seule il peut survivre, ses connaissances ne l’ont pas aidé et quiconque suppliait une pierre ou une idole, ne les a plus approchées de peur d’être infecté. Et nous entendons souvent parler de prêtres qui ont appelé leurs disciples à éviter de venir vers eux et à recourir directement à Dieu.

Et la lumière du monothéisme est devenue étincelante dans le monde entier.

Il ne fait aucun doute que la situation incite la personne à revenir et à se tourner vers Dieu le Seigneur des univers et à solliciter son aide.

Les mots du noble hadith se reflètent dans leurs plus belles significations « Lorsque tu demandes, demande à Allah. Lorsque tu sollicites de l’aide, sollicite celle d’Allah »

Je me souviens des mots qu’un vieil homme espagnol m’a dit : « En Occident, nous n’adorons ni Dieu ni le Christ, nous adorons plutôt les femmes et l’argent ». 

Bien qu’il ait dit cela en plaisantant, sa phrase était pleine de vérité, et sa déclaration effleure mon esprit à présent que tout le monde en Occident dit : “après moi le déluge “.  

Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? 

Design, mise au point, langage cryptographique, intelligence, intention, systèmes complexes, lois interreliées, ce sont des termes que les athées ont attribué de leur source aléatoire et accidentelle.

Bien qu’ils n’aient jamais reconnu cela, les savants se réfèrent au Créateur avec d’autres noms (Mère nature, lois de l’univers, sélection naturelle, la théorie de Darwin etc.), dans de misérables tentatives pour échapper à la logique de la religion celle de croire qu’il n’y a qu’un seul Créateur.

« En vérité, ce ne sont là que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres et que Dieu n’a investis d’aucune autorité. En réalité, les idolâtres ne font que suivre leurs conjectures et leurs caprices, alors que la bonne voie leur a bien été tracée par leur Seigneur ». (An Najm [l’Étoile] : 23)

Utiliser un nom autre que “Allah” diminue certaines de ses qualités divines et absolues et suscite plus de questions. 

Par exemple : Éviter de mentionner “Allah”, appuie ces lois universelles et ces systèmes complexes et interconnectés inventés par l’homme et attribués à sa nature aléatoire, sa vue et son intelligence humaines limitées voire aveugles et insensées.

J’avais lu une fois, que certains des adeptes de Darwin qui considèrent la sélection naturelle (un processus physique irrationnel) comme une force créatrice unique qui résout tous les problèmes évolutifs difficiles sans aucune base expérimentale réelle, avaient découvert plus tard, la complexité de la conception dans la structure et la fonction des cellules bactériennes, alors ils ont commencé à utiliser des expressions, telles que les  «bactéries intelligentes», «l’intelligence microbienne», les  «bactéries décisionnelles» et «bactéries résolvant les problèmes», les bactéries sont donc devenues leur nouveau dieu.

En Islam, l’homme est un calife (successeur) sur terre et dans la civilisation occidentale un animal avancé !

Lors de ma conversation avec un visiteur français, il avait abordé la question de l’origine de l’existence humaine sur terre, et a dit : Les occidentaux adoptent la théorie de Charles Darwin disant que nous, les humains, sommes les descendants des singes.

Je lui ai dit : Donc pourquoi le reste des singes n’a-t-il pas évolué aussi pour faire partie de l’humanité ?

Je lui ai dit : Une théorie est un ensemble d’hypothèses cohérentes et liées, qui sont le résultat de l’observation ou des constatations d’un phénomène, et ces hypothèses nécessitent des expériences réussies, ou une observation directe pour prouver la validité de ces hypothèses, si l’une des hypothèses appartenant à la théorie ne peut être prouvée, ni par l’expérience, ni par l’observation directe, toute la théorie est à reconsidérer.

Pouvez-vous svp me donner un exemple concret de l’évolution d’un être à partir d’un autre ?

Il a dit : Je vous donne un exemple d’il y a plus de 60 000 ans.

Je lui ai dit : si vous n’avez pas vu ou remarqué par vous-même pas moyen d’accepter votre argument. 

Il a dit : Non, il a été récemment remarqué que le bec des oiseaux peut changer de forme chez certaines espèces. 

Je lui ai dit : Mais ils sont restés des oiseaux, et selon votre théorie, les oiseaux doivent évoluer vers une autre espèce. Ainsi, la théorie n’a pas de sens.

Il a dit : Non, non, je crois en la science, j’ai lu de nombreux livres dans ce domaine et je les crois. 

Je lui ai dit : Quelle est la différence entre vous et un croyant en Dieu et en son Livre Saint ? Vous considérez celui qui croit en l’existence du Créateur de l’univers comme une personne arriérée parce qu’il a cru en quelque chose qu’il n’a pas vu, même si le croyant croit en ce qui élève son statut et exalte sa position, et vous, vous croyez en ce qui vous rabaisse et humilie.

La vérité, l’idée que l’homme soit issu d’un singe ou qu’il ait évolué à partir d’un singe n’était pas du tout des idées de Darwin, il dit plutôt : l’Homme et le singe appartiennent à une origine commune et inconnue qu’il a appelée (le maillon manquant), qui a subi une évolution spéciale et s’est transformée en un être humain, nous en tant que musulmans nous rejetons complètement les propos de Darwin, mais en tout cas il n’a pas dit comme certains pensent : que le singe est l’ancêtre de l’homme.

Il a été prouvé que Darwin croyait en l’existence d’une divinité, mais cette idée est venue des adeptes de Darwin, qui sont à l’origine des athées. Ce sont eux plus tard qui ont ajouté cette idée à sa théorie.

Bien sûr, en tant que musulmans, nous savons avec certitude que Dieu a honoré Adam et a fait de lui un calife (successeur) sur terre, et il n’est pas approprié que ce calife soit d’origine animale ou autre.

Une ère de folie !

Une des intéressantes conversations que j’ai eues était avec un Américain qui s’était donné beaucoup de mal afin de me convaincre de la théorie de Darwin. Je lui ai dit : L’évolution biologique est-elle un fait scientifique ou théorique, et le concept d’évolution nie-t-il nécessairement l’existence de Dieu, ou est-il possible de combiner les deux perspectives ?

Il m’a dit : si vous ne croyez pas au darwinisme moderne, alors vous êtes une personne arriérée, ignorante ou folle. Et il poursuit en disant : Bien entendu, le darwinisme moderne ne reconnaît pas ni accepte l’existence du Créateur de l’univers. 

Je lui ai dit : je ne sais pas qui est fou, vraiment !

Darwin, le fondateur de cette théorie, dit lui-même : “Supposons qu’il soit possible que l’œil, avec tous ses dispositifs précis, il ajuste la distance focale des différentes distances, il permet l’entrée de différentes quantités de lumière, soit formé par la sélection naturelle. Cela semble, je l’admets incroyable et absolument absurde”.

Je lui ai dit : Darwin croyait que la première cellule vivante ne peut être créée que par un Grand Créateur, puis la nature a repris son développement en diversité des êtres ce à quoi nous assistons maintenant. 

Regardez ce que vous et ses disciples avez fait jusqu’à le considérer comme un symbole de l’association athée.

J’ai poursuivi en disant :

La théorie de Darwin disant que : Nous sommes venus dans cet univers à la suite de mutations aléatoires, et non pas par un Grand Créateur, est une simple théorie qui n’a pas été prouvée, et Darwin lui-même avait beaucoup de doutes, et Il a écrit de nombreuses lettres à ses collègues leur exprimant ses doutes et ses regrets. Il a dit : ” Il est très difficile et même impossible d’imaginer qu’un univers aussi immense que le nôtre soit le fruit d’une créature dotée de nos formidables capacités humaines, a été créé à l’origine suite à un hasard aveugle, ou parce que la nécessité est la mère de l’invention. Et quand je cherche autour de moi la première raison derrière cette existence, je suis poussé à dire qu’il y a un esprit intelligent, donc je crois qu’il y a un Dieu “.

La théorie du chaos a montré que le hasard n’existe pas réellement, mais plutôt que tout ce qui se passe, aussi petit soit-il, dans l’univers, repose sur des lois très précises que nous ignorons et ne réalisons pas.

La théorie de Darwin est un système à trois composants :

● L’origine commune, qui dit que tous les organismes vivants, animaux et végétaux, ont évolué à partir d’une origine unique, qui est l’organisme unicellulaire. 

Le dilemme ici, c’est qu’ils sont passés à côté des organismes de transition, qui sont les maillons qui devraient exister suite à la transition d’un organisme à un autre, Darwin n’a pas laissé sa trace dans le registre des fossiles ne serait-ce qu’avec une seule série évolutionnaire contenant suffisamment d’organismes de transition.

Darwin représente l’organisme unicellulaire dans l’origine commune tel un tronc d’un arbre dont les branches sont ces organismes qui se sont développés à partir de cet organisme unicellulaire et qu’il a appelé “arbre de la vie”.

Mais James Valentin a dit dans son étude concernant ce concept : Beaucoup de branches de l’arbre de vie adopté par Darwin sont décapitées, ce qui signifie qu’il n’est pas possible de parvenir aux ancêtres de ces organismes.

● Les mutations aléatoires qui dit qu’un organisme progresse et devient un autre plus complexe suite aux changements aléatoires dans son code génétique. La mutation doit être très lente, et il ajoute même que sans cette condition, sa théorie devient inacceptable.

Le scientifique évolutionniste Stephen Gold a surpris les disciples de Darwin avec les résultats de ses recherches approfondies, qui ont montré que le registre des fossiles n’a pas révélé un développement très lent, mais plutôt caractérisé par deux aspects fondamentaux qui avaient détruit la théorie :

 – une soudaine apparition complète.  

 – la stabilité et la stagnation

● Une élection naturelle, qui est un mécanisme qui passe des mutations aléatoires bénéfiques aux secondes générations, puis ce mécanisme est préservé. Cette hypothèse manque de preuves, parce que la science ne peut pas prouver les mutations aléatoires, donc l’argument aléatoire devient un concept philosophique plutôt que scientifique.

La science fournit des preuves concrètes sur le concept d’évolution à partir d’une origine commune, comme indiqué dans le Saint Coran.   

« Nous avons tiré toute matière vivante de l’eau. Se décideront-ils à croire enfin ? » (Al Anbiyae [Les Prophètes] : 30)

Dieu Tout-Puissant a créé les organismes vivants dotés d’intelligence innée, capables de s’adapter à leur environnement en évoluant en taille, en forme ou en longueur. Par exemple, les moutons des pays froids ont des formes et des peaux spécifiques qui les protègent du froid, et leur laine augmente ou diminue en fonction de la température du temps, et vice versa dans d’autres pays. Les formes et les types diffèrent selon l’environnement, et même les humains diffèrent par leurs couleurs, leurs caractéristiques, leurs langues et leurs formes, car aucun être humain n’est comme l’autre, sauf qu’ils restent des êtres humains qui ne se transforment pas en un autre type d’animal. Dieu Tout-Puissant a dit :

« Et parmi Ses signes, il y a aussi la création des cieux et de la terre, la diversité de vos langues et de vos couleurs. En vérité, il y a en cela des signes pour les esprits éclairés. » (Arroum [des Byzantins] : 22)

« Dieu a créé à partir de l’eau tous les êtres vivants. Il en est parmi eux qui rampent sur le ventre, pendant que d’autres se déplacent sur deux ou quatre jambes. Dieu crée ce qu’Il veut, car sa Puissance n’a point de limite. » (Nour [La Lumière : 45)

La théorie de l’évolution, qui est utilisée pour nier l’existence d’un Unique Créateur ou d’une force sage qui dirige les systèmes et univers, stipule que l’origine commune de tous les organismes animaux et végétaux, a évolué à partir d’une seule origine, un organisme unicellulaire ; et que la formation de la première cellule a été le résultat d’une concentration d’acides aminés dans l’eau, qui à son tour a formé la première structure de l’ADN, qui porte les traits génétiques d’un organisme.

En combinant ces acides aminés, la première preuve d’une cellule vivante a été formée. En raison de divers facteurs environnementaux et externes, ces cellules ont proliféré, ce qui a formé le premier sperme, puis s’est développé en sangsue, puis s’est développé en embryon.

Comme nous le constatons ici, ces étapes sont très semblables à celles de la création humaine dans le ventre de la mère. Cependant, la croissance s’arrête chez les organismes vivants qui se forment selon les caractéristiques génétiques de leur ADN. Par exemple, les grenouilles une fois leur développement terminé, elles demeurent des grenouilles. Ainsi que tous les organismes vivants selon leurs caractéristiques génétiques.

Même si nous incluons le sujet des mutations génétiques et leur effet sur les caractéristiques génétiques dans l’émergence de nouvelles créatures vivantes, cela ne contredit pas la capacité et la volonté du Créateur. Mais les athées disent que c’est fait au hasard. Alors que nous voyons que la théorie confirme que ces étapes de développement ne peuvent avoir lieu et se dérouler qu’avec l’intention et la gestion directive d’un Expert Averti. Il est donc possible d’adopter le concept d’évolution dirigée, ou développement Divin, qui appuie l’évolution biologique et réfute le hasard, et qu’il y a derrière cette évolution un Expert Sage et Capable, c’est-à-dire que nous pouvons accepter l’évolution, mais nous rejetons absolument le darwinisme.

Le grand paléontologue et biologiste Stephen Juul exprime la peine des disciples de Darwin d’une manière humoristique : Soit la moitié de mes collègues sont trop stupides, soit le darwinisme est plein de concepts qui sont compatibles avec la religion.

Le Saint Coran corrige le concept d’évolution en racontant l’histoire de la création d’Adam.

L’être humain n’était rien :

« Ne s’est-il pas écoulé un laps de temps durant lequel l’espèce humaine n’était même pas digne d’être mentionnée ? » (Al Insane [L’Homme] : 1)

La création d’Adam à partir de l’argile: 

« Certes, Nous avons créé l’homme d’un extrait d’argile » (Al Mouminoune [Les Croyants] : 12).

« C’est Lui qui a créé toute chose à la perfection et qui a instauré la création de l’homme à partir de l’argile » (As-Sajda [La Prosternation] : 7).

« Pour Dieu, l’origine de Jésus est identique à celle d’Adam. Dieu l’a créé d’argile puis lui a dit : « Sois ! » et il fut » (Ali-Imrane [La Famille d’Imran] : 59).

Honorer Adam père de l’humanité :

« Ö satan, dit le Seigneur qui t’a empêché de te prosterner devant l’être que J’ai créé de Mes Mains ? Est-ce par orgueil ou te considères-tu supérieur à lui ? » (Ssad [Sad] : 75)

Adam père de l’humanité fût honoré non seulement parce qu’il a été créé de terre mais aussi parce que c’est Dieu l’Omnipotent qui l’a créé directement par Ses Mains, comme indiqué dans les nobles versets, et qu’Il a ordonné aux anges de se prosterner devant Adam.

« Et lorsque Nous dîmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam ! », ils s’exécutèrent tous à l’exception de satan qui refusa, avec orgueil et fut ainsi du nombre des infidèles » (Al Baqara [La Vache] :34)

La création de la progéniture d’Adam :

« puis d’un vil liquide Il a tiré sa descendance » (le sperme) (As-Sajda [La Prosternation] : 8)

« dont Nous avons fait ensuite une goutte de sperme déposée en un réceptacle bien protégé  ; puis Nous avons transformé cette goutte en un caillot de sang dont Nous avons fait un embryon où s’est dessiné le squelette que Nous avons recouvert de chair, pour en faire, en fin de compte, un nouvel être, bien différencié. Béni soit donc Dieu, le Meilleur des créateurs ! » (Al Mouminoun [Les Croyants] : 13 ; 14).

« C’est Lui qui, de l’eau, a créé les êtres humains qu’il a unis par la parenté et l’alliance. Ton Seigneur est Omnipotent. » (Al Fourqane [Le Discernement] : 54). 

La descendance d’Adam est honorée :

« Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons portés sur terre et sur mer. Nous leur avons procuré d’agréables nourritures. Nous leur avons donné la préférence sur beaucoup d’autres de Nos créatures » Al Israe [Le Voyage nocturne] : 70).

Ici, nous remarquons la ressemblance entre les phases de création de la descendance d’Adam (d’eau vile [le sperme] , sangsue, embryon, …) et ce qui est indiqué dans la théorie de l’évolution des créatures vivantes et comment elles se sont multipliées.

« Créateur des cieux et de la terre, Il vous a donné des épouses issues de vous-mêmes, comme il a réparti les bestiaux par couples. C’est ainsi qu’il vous multiplie. Rien ne Lui est comparable, Il entend tout et voit tout ». (Ach-choûrâ [La Délibération] : 11).

Et que Dieu avait commencé la descendance d’Adam à partir d’un liquide vil pour dénoter l’unité du Créateur, et qu’Il avait distingué Adam de toutes les créatures vivantes en le rendant indépendant, Il l’a honoré et a fait de lui, avec Sagesse, un successeur sur la terre, ce que les athées essaient de rejeter par la théorie de l’évolution, n’est qu’une preuve contre eux.

La survie est pour le plus favorable :

Lors de mon entretien avec un athée, l’un des plus fidèles partisans et fervents défenseurs de la théorie de Darwin, et il était aussi l’un des fervents défenseurs de l’homosexualité, je lui ai dit : « vous êtes l’un des fervents défenseurs de l’homosexualité et des partisans de la théorie de Darwin qui appuie la sélection naturelle qui est un mécanisme par lequel passent les mutations aléatoires utiles aux générations suivantes, ce qui aide à les préserver, tandis que les organismes vivants qui contiennent des champignons non utiles, meurent, disparaissent et périssent, la théorie de Darwin dit que la survie est pour le plus favorable  pour la vie, et bien sûr comme nous savons, le mariage du mâle et de la femelle est une des choses utiles pour la vie, du fait qu’ils donnent naissance aux générations futures pour la continuité et la succession sur la terre.

Et vous, vous dites que : l’existence des homosexuels sur la terre est une chose naturelle suite à un désir et une passion normale, et qu’ils ne sont pas homosexuels, mais pratiquent plutôt une chose naturelle, ne trouvez-vous pas que c’est contre la théorie de Darwin qui dit que : par la sélection naturelle, seules les mutations aléatoires et utiles restent, alors à quoi servent l’existence et les comportements des homosexuels ?!» 

Et évidemment, il n’a pas trouvé de réponse !

L’Islam est la religion de la nature humaine :

Il y a une belle histoire qui m’est arrivée lors de ma rencontre avec deux visiteurs du Mexique, j’étais effrayée par leur aspect, des tatouages ​​sur leur corps et sur leurs mains, des boucles d’oreilles aux oreilles et sur de nombreuses parties de leur visage, j’ai failli ne pas leur parler de l’Islam, mais j’ai accepté de les accompagner car ils ne parlaient pas anglais, en compagnie de quelques collègues, alors que j’avais l’intention d’écourter cette tournée.

J’ai commencé en disant que les musulmans croient en un Seul Dieu, le Dieu Créateur, le Dieu de Moussa, de Jésus, et d’Ibrahim, en supposant qu’ils sont des chrétiens comme la plupart des citoyens du Mexique, et qu’ils connaissent Moussa, Jésus, et Ibrahim (que la paix soit sur eux), et je leur ai dit : Dieu Le Créateur est un seul unique, n’a pas de fils, et n’a pas de similaire. Il avait créé Adam sans père ni mère, et créé Jésus le prophète d’Allah sans père, et envoyé un seul message avec les prophètes, et ce message dit qu’il n’y a qu’un seul Créateur que nous devons adorer comme ont fait avant nous les prophètes.

La nation de Nouh (Noah), par exemple, avait adoré les idoles, qui symbolisaient de bonnes personnes de leur époque, toutefois, elle les avait valorisés jusqu’à les vénérer, et la nation de Jésus que la paix soit sur lui, adorait Jésus et le valorisait jusqu’à la divinité, et c’est pourquoi Dieu envoyait les prophètes d’une période à une autre aux nations pour les ramener à la raison et leur rappeler que Dieu est l’Unique et Seul à adorer. Par exemple, pendant la période d’Ibrahim que la paix soit sur lui, ses partisans devaient toujours adorer Dieu L’unique, et témoigner qu’il n’y a qu’un seul Dieu et qu’Ibrahim est le messager de Dieu.

Dieu avait envoyé Moussa, que la paix soit sur lui, pour ratifier le message d’Ibrahim, les partisans d’Ibrahim, que la paix soit sur lui, devaient accepter le nouveau prophète, et témoigner qu’il n’y a pas de Dieu qu’Allah et que Moussa et Ibrahim sont les prophètes de Dieu.

Quand le prophète Jésus, que la paix soit sur lui, a été envoyé pour ratifier le message de Moussa, que la paix soit sur lui, les partisans de Moussa devaient croire en Jésus et le suivre, que la paix soit sur lui, et témoigner qu’il n’y a pas de Dieu qu’Allah et que Jésus, Moussa et Ibrahim sont les prophètes de Dieu.

ET quand le prophète Mohammed, que la paix soit sur lui, a été envoyé pour ratifier le message des prophètes avant lui, les partisans de Jésus et Moussa, que la paix soit sur eux, devaient accepter le nouveau prophète et témoigner qu’il n’y a pas de Dieu qu’Allah, et que Mohammed, Jésus, Moussa et Ibrahim sont les prophètes de Dieu.

j’ai été surprise de voir pleurer avec ardeur et amertume, les deux visiteurs ! Deux hommes imposants qui m’ont fait peur au début, soudainement, pleuraient terriblement ! Je leur ai alors demandé la cause de leurs pleurs, ils m’ont répondu en même temps, spontanément comme des enfants avec passion et enthousiasme, en se plaignant douloureusement que depuis l’enfance ils avaient une grande croyance que le Créateur est un Seul et Unique, et qu’il n’a pas de fils et qu’ils n’acceptent pas Jésus comme Dieu ni fils de Dieu, ils ont ajouté que la triangulation pour eux était sans sens ni signification ni explication, et qu’ils réfutaient et refusaient toutes les théories de l’athéisme et l’évolution biologique aléatoire, ils étaient perdus errant dans la terre et se sont donnés aux drogues et à des comportements horribles avec la sensation profonde de  l’existence d’Un Dieu>

Ils ont repris : « nous ne croyions plus en l’existence d’une religion sur terre qui stipule qu’il n’y a pas de Dieu que le Créateur , nous pensions que les musulmans adoraient Mohammed et les chrétiens adoraient Jésus et les bouddhistes adoraient  « bouddha », et nous pensions que nous étions fous et anormaux, du fait qu’aucune religion ne correspondait à notre profonde conviction, par conséquence, nous avons mené une vie très malheureuse et vide dans les boîtes de nuit et les drogues au cours de laquelle on ne savourait aucun moment de cette vie vide et insipide.»

Je leur ai dit : bien sûr que cette religion existe, et qu’elle est la vraie et la seule religion valable pour tout le monde : l’Islam. Tout musulman doit croire qu’il n’y a pas de Dieu qu’Allah et que Mohammed est le messager de Dieu et que Jésus est le messager de Dieu, A ce même moment, le muezzin a commencé, avec une très belle voix, l’appel à la prière. Il était tout juste l’heure de la prière de l’après-midi, ce qui les a fait encore pleurer de plus belle. Je me suis tue pour écouter l’appel à la prière et aussitôt que le muezzin a fini l’adhan je leur ai dit :   savez-vous ce qu’a dit le muezzin ?

Ils me répondent : non !

Je leur ai dit : je témoigne qu’il n’y a qu’un Dieu qu’Allah et que Mohammed est le messager de Dieu. Nous disons aussi que Mohamed est le dernier des prophètes et nous croyons que Jésus et Moussa et tous les prophètes avant eux sont les prophètes de Dieu.

Alors ils me disent : pouvons-nous dire comme a dit le muezzin ? 

Je leur ai dit : si vous le faites, ça sera la première étape pour accepter la vraie religion.

Ils ont dit : oui, nous acceptons. Et ils ont prononcé leur témoignage, c’était un moment empreint de bonheur et de pleurs. Moi-même j’ai pleuré, et c’était une preuve que la religion est innée en nous.

Ibn Taymiya dit : ” la base et le fondement du monothéisme est d’adorer Dieu, ne prier que Lui, ne craindre que Lui, ne suivre que Lui, ne compter que sur Lui, la religion n’est que pour Lui et à aucune de Ses créations “

 Traduit par l’équipe de traduction française du Centre (hatha huda)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *