Articles

L’Islam précède la Convention de Genève sur les actes de guerre

Image result for good treatment to prisoners

Le Prophète Muhammad a ordonné à ses compagnons d’être gentils avec leurs prisonniers et de les mettre devant eux-mêmes en matière de nourriture. Dieu nous dit de donner de la nourriture, malgré notre besoin (pour l’amour de Lui), aux pauvres, aux orphelins et aux captifs.

“Et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l’orphelin et au prisonnier, (disant) : « C’est pour le visage de Dieu que nous vous nourrissons : nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude. ” (Coran 76 : 8-9)

L’Islam commande aux musulmans de faire preuve de miséricorde envers les combattants qui se rendent.

” Et si l’un des associateurs te demande asile, accorde-le-lui, afin qu’il entend la parole de Dieu, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas. ” (Coran 9 : 6)

Le Prophète  Muhammad a interdit le meurtre de femmes et d’enfants.[1]

Les aveugles, les infirmes et les moines ne doivent pas être tués, selon les juristes Islamiques, car ils ne font pas partie des combattants, contrairement à la personne âgée.[2]


[1] Sahih Muslim.

[2] Imam Malik’s Muwatta.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page